Produire intelligemment d’un point de vue écologique, dans le respect du développement durable et des ressources
fait partie de la philosophie de notre entreprise. Et cela depuis 1872. Nous avons posé de nombreux jalons depuis cette époque. Et nous sommes en train de franchir la grande étape suivante : nous misons systématiquement sur le « Cradle to Cradle », en français « du berceau au berceau ».

L’idée qui se cache derrière le « Cradle to Cradle » est simple : les produits sont fabriqués dans des circuits de nutriments biologiques et de matières techniques fermés. A l’issue du cycle de vie du produit, les matières premières retournent dans le circuit et redeviennent ce qu’elles étaient avant – un siège reste un siège. Ainsi, pas de déchets car l’ensemble des matières premières est réutilisé plusieurs fois. En théorie à l’infini.

Le « Cradle to Cradle » est une façon globale d’envisager les choses. Pour obtenir la certification de ses produits, il faut choisir des matériaux réutilisables, minimiser la consommation d’énergie, de matériaux et d’eau, réduire les émissions de CO2, augmenter la part des énergies renouvelables, réutiliser toutes les matières premières et assumer sa responsabilité sociale. En intégrant la philosophie du « Cradle to Cradle » dans le processus de design et de production, Giroflex impose de nouvelles normes environnementales, tout en satisfaisant les exigences de qualité les plus élevées.

« L’économie est axée sur la croissance – la nature sur l’équilibre. Le principe innovant du ‹Cradle to Cradle› est la solution d’avenir qui permet de concilier les deux. »

Dr. Tobias Gerfin
CEO, Président Directeur Général Stoll Giroflex AG

giroflex-chair
La série de sièges giroflex 656 est certifiée « Cradle to Cradle » depuis 2010.

CERTIFICAT « CRADLE TO CRADLE »
LE DÉVELOPPEMENT DURABLE COMMENCE AU STADE DU DÉVELOPPEMENT DU PRODUIT.

La remarquable série de sièges giroflex 656 avec tissu Eccos est certifiée « Cradle to Cradle » depuis 2010. Des matériaux entièrement non polluants sont réutilisés à l’infini en circuits techniques et biologiques fermés et ainsi préservés pour les générations à venir. La série est conçue pour allonger la durée de vie du produit en permettant de changer plusieurs fois l’ensemble des pièces.

Le giroflex 656 peut être fractionné entièrement en dix minutes. À part la mousse, nous pouvons réutiliser ou revaloriser sans perte l’ensemble des matières premières – aluminium, acier, matière synthétique –. Les roulettes synthétiques sont transformées en gra- nules et en matière synthétique, le vérin à gaz retourne chez le fournisseur où celui-ci le transforme et le tissu est réduit en compost. Nous procédons au tri sélectif de tous les matériaux pour maintenir la qualité des matières premières à un niveau élevé – un tube d’acier redevient un tube d’acier.

En comparaison des produits classiques, nous économisons 37 pour-cent d’aluminium. C’est pourquoi nous consommons au cours de la production 38,55 kilowatts-heure d’énergie en moins et rejetons 21,2 kilogrammes de CO2 en moins – par siège. En outre, nous abaissons massivement la consommation d’énergie et de fuel, les émissions de CO2 et la quantité de déchets dans le retraite- ment des eaux usées.

Le giroflex 656 a remporté le « red dot design award » en 2011.
Un bon design de produit n’est pas antinomique avec les normes écologiques les plus élevées. Les sièges pivotants giroflex 656 ont été distingués pour la remarquable qualité de leur design par le célèbre prix international « red dot design award » en 2011.

giroflex-chair-dismantled